Peeling superficiel

Le peeling, de l’anglais « to peel », consiste à éliminer les couches de la peau qui sont abîmées. La peau retrouve ainsi une nouvelle jeunesse en étant plus tonique, plus lisse, plus souple.

Les différents peelings se distinguent par leur profondeur d’action qui est liée au type de produit utilisé.

Indications : tous patients, homme ou femme, souhaitant améliorer la qualité de sa peau.

Techniques :les peelings doux ou superficiels permettent d’obtenir un réel coup d’éclat, en diminuant l’épaisseur de la couche cornée de la peau. Les acides glycolique, kojique, phytique et salycilique sont la base active de ce type de peeling. Les suites sont simples.Ils réalisent uen exfoliation, qui a une action sur le teint en produisant un effet rafraichissant et régulateur. C’est un gommage qui gomme plus ou moins certaines imperfections superficielles de l’épiderme. Ils peuvent être appliqués sans restriction de zone. Ils ont une action modérée sur les composantes du vieillissement cutané telles que les fines ridules

Résultats : ils se voient dès la première séance : amélioration de la texture de la peau, diminution des imperfections, resserrement des pores, sensation de peau « neuve ».

Progressivement, d’une séance à l’autre, le teint prend de l’éclat, la fermeté des tissus s’améliore.

La séance dure 20 minutes.

Les complications possibles : infection micorbienne, poussée d’acné, hyperpigmentation ou hypopigmentation, rougeurs pesistantes

Fréquence des soins : 3 à 5 séances à 15 jours d’intervalle, 1 à 2 fois par an

Contre indications : femme enceinte ou allaitante, intolérance aux produits, maladie de système, troubles de la cicatrisation et l’herpès ou une infection cutanée en poussée